Techfu
Internet Software

Quel est le meilleur Navigateur Web 2020 ?

Meilleurs navigateurs web

La guerre des navigateurs web fait rage depuis des dizaines d’années. Largement dominé par Google Chrome par le nombre d’utilisateurs, le secteur est aujourd’hui bouleversé par l’arrivée de nouveaux concurrents comme le navigateur Brave ou Vivaldi. Avec la montée en puissance des technologies de traçage, le besoin d’un retour à la confidentialité sur internet est devenu un enjeu plus important que jamais. Rapidité, fonctionnalités et protection de la vie privée, c’est à travers ces critères que nous avons examiné les principaux acteurs pour déterminer quel est le meilleur navigateur web en 2020. Voici notre verdict…

Brave Browser

Navigateur Brave

Brave est fondé sur Chromium, un projet open-source de Google qui constitue aussi la base du navigateur Chrome. Sur le papier et dans les faits, c’est sans aucun doute le navigateur le plus étonnant et le plus prometteur de cette décennie car il remet les internautes au centre du jeu et chamboule toutes les règles établies jusqu’à ce jour.

En effet, le navigateur web de Brave Software repose sur un modèle commercial inhabituel car il supprime par défaut toutes les publicités des sites internet grâce à un adblock intégré puis les remplace par ses propres publicités. Il vous permet d’afficher ou non des publicités et de vous récompenser sous forme de cryptomonnaie (Basic Attention Token) pour chaque pub visualisée. C’est alors à vous de choisir de distribuer une partie de vos gains aux sites éditeurs ou de garder l’argent pour vous. Selon le fondateur de Brave Software, Brendan Eich, “un internaute peut gagner de 50 à 70€ par an en naviguant en moyenne 2 à 3h par jour. Évidemment, le potentiel de gains est plus élevé en cas d’utilisation plus intensive du navigateur.

Concernant la protection de la vie privé, Brave Browser marque sa différence à l’aide de sa technologie  “Shields” qui élimine tous les cookies et autres traqueurs publicitaires. Cette fonctionnalité activée par défaut empêche notamment les éditeurs et annonceurs de cibler leurs publicités en fonction de vos centres d’intérêts, ou par exemple, de toucher des commissions sur vos achats en ligne via les liens d’affiliation. Indépendamment de Shields, Brave comprend une option de navigation privé avec TOR. Techniquement, TOR est un système qui rend votre navigation totalement anonyme en acheminant le trafic via d’autres ordinateurs de son réseau décentralisé. Entre autre, il permet de contourner la censure d’un site web au niveau des fournisseurs d’accès internet en modifiant votre adresse IP public.

Brave Software frappe également très fort sur le plan de la rapidité et permet d’afficher des pages web en un temps record. La suppression des publicités n’est certainement pas étrangère à cette performance, mais ce qui est certain, c’est que notre test révèle une vitesse de chargement supérieure à tous les principaux navigateurs. En effet, l’affichage de la page d’accueil de TechFu sur ordinateur s’exécute en 1,24 secondes avec Brave Browser contre 1,42 secondes avec Firefox, réputé pour sa rapidité. Le gain est tout aussi probant sur un smartphone Android ou un iPhone doté d’une connexion 4G.

Google Chrome

Navigateur Chrome

Chrome domine le marché des navigateurs web de manière presque insolente. Avec un ensemble de fonctionnalités robustes, une intégration complète des comptes Google, un écosystème d’extensions qui s’agrandit chaque jour et des applications mobiles fiables, il est facile de comprendre pourquoi le navigateur de Google est la référence en la matière.

Avec les applications mobiles disponibles sur iOS et Android, il est facile de synchroniser vos données entre vos différents appareils. Il suffit de se connecter à votre compte Google sur chacun d’eux et tous vos signets, données enregistrées et préférences Chrome s’affichent en même temps sur tous les devices. Même vos extensions installées restent synchronisées entre les appareils. Il s’agit d’une fonctionnalité standard que vous pouvez trouver sur d’autres plateformes, mais sur ce point, l’interface de Chrome est inégalée.

Google Chrome a connu dernièrement une refonte visuelle importante et agrémentée de quelques nouvelles fonctionnalités intéressantes. L’interface utilisateur a été adoucie, perdant tous ses bords plus tranchants et ses angles plus durs pour une design plus attrayant. Les onglets sont plus simples à identifier grâce à des favoris plus visibles, ce qui en fait un outil parfait pour tous ceux qui ont l’habitude de garder un grand nombre d’onglets ouverts.

En outre, le gestionnaire de mots de passe de Chrome génère et recommande désormais automatiquement des mots de passe forts lorsqu’un utilisateur crée un nouveau compte sur une page web. La barre de recherche fournit des “résultats riches” comprenant des réponses utiles aux questions lorsqu’elles sont saisies, ainsi que des résultats de calculatrices, des scores d’événements sportifs, et bien plus encore. Enfin, les favoris sont plus accessibles et peuvent être gérés à partir de la page nouvel onglet.

La protection de la vie privée est le talon d’Achille du navigateur Chrome. Toutes ses fonctionnalités font le bonheur d’un bon nombre d’utilisateurs mais cela à forcément un inconvénient sur la confidentialité des données. En effet, le cœur de métier de Google est la publicité et bien qu’il ne vende pas vos informations privées, il les utilise pour adapter les annonces en fonction de vos activités sur son navigateur. En théorie, il est possible de limiter la collecte des données en désactivant quelques fonctionnalités dans les paramètres, mais il faut garder en tête que Google n’abandonnera jamais son modèle de monétisation.

En matière de performances, Google Chrome est mitigé. Il reste l’un des navigateurs web les plus rapides du marché dans sa version desktop. En revanche, sur les téléphones mobiles, il est plus lent que Brave, Mozilla Firefox et Safari. Aussi, la version desktop de Chrome est particulièrement gourmande en ressources et consomme beaucoup plus de mémoire vive que tous ses concurrents. Cela peut rapidement devenir un problème si vous devez garder plusieurs fenêtres ouvertes en même temps. Dans ce cas, les ordinateurs faiblement pourvus en RAM arriveront très vite à saturation.

Mozillla Firefox

Navigateur Firefox

Firefox est un projet open source piloté par la fondation Mozilla, une organisation à but non lucratif qui se présente comme un ardent défenseur de la protection de la vie privée sur internet. Longtemps boudé par le grand public pour son interface jugée complexe, Firefox à fait de réels progrès pour rendre son navigateur plus simple, plus moderne et ergonomique, notamment depuis sa mise à niveau vers Firefox Quantum.

Firefox regorge de fonctionnalités qui lui donne des atouts indéniables. Par exemple, grâce à “Sync” vous pouvez envoyer un onglet de page web depuis n’importe quel appareil à tous ceux qui sont connectés au compte synchronisé. Cette fonction permet de consulter une page web sur votre PC et de l’ouvrir instantanément sur votre smartphone et vice versa. Si cela ne suffit pas, Firefox dispose d’un bouton “Pocket” dans la barre d’adresse, qui vous permet d’enregistrer une page pour la consulter ultérieurement et n’importe où en un seul clic. Enfin, le navigateur est ultra-personnalisable, vous permettant de sélectionner et de disposer les boutons de la barre d’outils à votre guise.

Firefox se distingue également par la richesse de ses extensions exclusives. L’une des plus connues, “Multi-Account Containers“, vous permet de vous connecter sur un même site avec plusieurs comptes répartis sur différents onglets. Aussi, bien qu’il soit beaucoup moins populaire que Chrome, l’immense majorité des add-ons de celui-ci est aussi présente dans le store d’extensions de Firefox.

Le mode de navigation privée de Firefox ne sauvegarde pas les identifiants, l’historique, les cookies du site ou les pages en cache pour les sessions privées. Mais à l’instar du navigateur Brave, il offre une protection contre le suivi pendant que vous naviguez en privé. Avec cette fonctionnalité, les traqueurs web ne peuvent pas voir votre activité de navigation. Si vous avez déjà installé une extension de protection de suivi telle que Privacy Badger, vous savez qu’un nombre surprenant de sites suivent et enregistrent votre activité de navigation. Ce pas de Firefox vers une meilleure confidentialité sur le web est donc salutaire.

Comme pour son interface en générale, Firefox a fait beaucoup de progrès en terme de vitesse. Chrome avait une longueur d’avance sur ce point, mais ce retard à été largement comblé par les mises à jour récentes. Les performances mesurées par le différents benchmark montrent qu’en terme de chargement HTML et CSS, de l’interaction réseau, de la hiérarchisation du contenu à charger en premier, Firefox surpasse une grande partie de ses concurrents. Lors de notre analyse pour la page d’accueil de TechFu, Firefox affiche la page en 1,42 secondes avec une connexion fibre. Ce qui reste moins bien que le navigateur Brave mais mieux que Chrome et Opéra.

Opera

Navigateur Opera

Opera est un des pionniers des navigateurs web. Pourtant, le nombre de ses utilisateurs plafonne et Opera peine à rencontrer le succès qu’il mérite. Cette désuétude est probablement liée au rachat d’Opera par des investisseurs chinois, provoquant la défiance de ses plus fervents supporters. Malgré tout, ce navigateur possède de nombreux atouts et pourrait faire le bonheur d’un grand nombre d’internautes.

Opera partage une grande partie de l’ADN de Chrome. Les deux navigateurs sont construits sur le moteur  Chromium de Google, et par conséquent, ils offrent une expérience utilisateur très similaire. Les différences sont visibles lorsque vous regardez les fonctionnalités intégrées d’Opera. Alors que Chrome s’appuie sur un écosystème d’extensions pour fournir des fonctions supplémentaires, Opera les a intégré directement au sein de son navigateur.

Opera dispose également d’un outil intégré pour sauvegarder des pages à lire plus tard. Contrairement à Firefox, il n’est pas nécessaire de s’inscrire à un compte Pocket pour enregistrer une page en vue d’une lecture ultérieure. De même, Opera dispose d’un menu de numérotation rapide qui regroupe toutes les pages les plus fréquemment visitées en un seul endroit. Parmi les autres caractéristiques uniques d’Opera, citons sa page de démarrage et de nouvel onglet de numérotation rapide, sa barre latérale d’accès rapide aux services fréquemment utilisés comme WhatsApp, Facebook et son portefeuille de cryptomonnaies, qui prend en charge le Bitcoin et Tron.

Sur les smartphones, Opera Touch est une application magnifiquement conçue qui se connecte à votre navigateur de bureau via un QR code. My Flow est le résultat de cette connexion, vous permettant d’envoyer facilement des pages web et des notes entre les appareils.

Aussi, Opera peut revendiquer une plus grande protection de la vie privée que n’importe quel autre navigateur. En effet, il comprend un VPN intégré qui fonctionne plutôt bien. Les puristes considèrent que le VPN d’Opera est en fait un simple serveur proxy crypté, mais la différence réelle entre lui et un VPN standard est qu’il protège l’appareil que lorsque vous surfez sur internet à travers Opera lui-même. En dehors de l’environnement Opera, le VPN n’est plus actif. Le VPN gratuit Opera n’est évidemment pas  le plus performant ou le plus riche en fonctionnalités, et si vous souhaitez monter en gamme il faudra opter pour un service à part entière tel que Cyberghost VPN ou ExpressVPN.

Outre le VPN, une autre caractéristique unique d’Opera est son bloqueur de publicité intégré, qui bloque également les scripts de crypto-mining et les traqueurs publicitaires. Le blocage des publicités signifie également moins de données à télécharger, donc une navigation plus rapide.

Opera est un navigateur rapide. Nos tests sur ordinateur le placent juste derrière Chrome et Brave. Il en est de même pour l’application Opera Touch qui obtient des résultats similaires aux autres navigateurs. Mais attention pour les ordinateurs faiblement équipés en mémoire vive car Opera est très gourmand en ressources et pourrait ralentir les performance de votre appareil.

Microsoft Edge

Navigateur Edge

Autant le dire tout de suite, la première version du navigateur Edge fut un véritable fiasco. Au départ, Microsoft a développé un navigateur spécialement conçut pour Windows 10. Celui-ci utilisait un moteur de navigation développé en interne et se mettait à jour en même temps que le système d’exploitation. Mais malgré sa position dominante, Microsoft n’a jamais réussi à s’imposer et grignoter des parts de marché. Pour rebondir, la firme de Redmond a réécrit Edge en optant pour le moteur open-source Chromium et le résultat est vraiment prometteur.

À première vue, Microsoft Edge est très similaire au navigateur de Google. Après son installation, il vous invite à importer la barre d’outils des signets de Chrome et d’autres paramètres. De plus, il prend en charge les extensions de Chrome, bien que le navigateur vous dirige vers le Microsoft Store pour les add-ons. Toutefois, il est nécessaire de charger manuellement le Chrome Web Store pour installer les extensions qui ne figurent pas dans le dépôt de Microsoft.

Edge offre également des fonctions de confidentialité plus simples à mettre en place que Chrome. Le navigateur de Microsoft propose une interface très conviviale graphiquement avec trois niveaux de sécurité : Basique, Usage Normal et Strict. Avec le niveau “strict”, le niveau de protection de la vie privée est très élevée et la plupart des publicités sont bloquées. Mais attention à ne pas trop pousser, car la plupart des site web dotés d’un anti-adblock risquent de vous empêcher de visionner leur contenu…

La performance était sans doute la plus grande faiblesse de l’ancienne version de Edge, et c’est sur cet aspect que le navigateur de Microsoft avait le plus à gagner en passant sous chromium. Nous pouvons déjà vous dire que ce changement est bénéfique, puisque le nouvel Edge atteint une vitesse de chargement supérieure à Chrome, aussi bien sur desktop que sur les smartphones. Bien que d’autres navigateurs comme Brave ou Vivaldi soient encore plus rapides, le résultat est très bon.

Ces articles pourraient vous intéresser

Piratage de Twitter : un adolescent de 17 ans et deux jeunes adultes ont été inculpés

Twitter victime d’un piratage d’une ampleur inédite

Timothée Pardonnet

Chrome Web Store : 111 extensions malveillantes ont été découvertes

Timothée Pardonnet

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que votre adresse mail, votre pseudo et votre message soient stockés sur le site. L'adresse mail restera privée et confidentielle.