Techfu
Apps Internet

Piratage de Twitter : un adolescent de 17 ans et deux jeunes adultes ont été inculpés

Twitter piratage

Trois personnes sont accusées du piratage massif qui a frappé Twitter ces dernières semaines. Le plus jeune est également le principal coupable, qui a été accusé de plus de 30 chefs d’accusation. Il n’a que 17 ans, mais au tribunal, il sera traité comme un adulte.

Le FBI a d’abord frappé à la porte de Graham Clark, un garçon de 17 ans de Tampa, en Floride. Puis sont venues les deux autres inculpations à l’encontre de Nima Fazeli, 22 ans et Mason Sheppard, 19 ans. Ils sont les trois responsables de l’attaque sans précédent qui a frappé Twitter il y a quelques semaines, mettant en lumière la plus grande faille de sécurité de l’histoire des réseaux sociaux. Lors de l’attaque, les pirates ont réussi à tweeter à partir des comptes de Barak Obama, Joe Biden, Bill Gates, Elon Musk, Kanye West, Apple et bien d’autres en poussant une escroquerie basée sur Bitcoin. Selon la police, deux personnes sont actuellement en garde à vue.

Un employé de twitter impliqué

D’après les premiers éléments de l’enquête, ce serait Clark qui aurait obtenu l’accès aux outils internes de Twitter, en réussissant à convaincre un employé du département informatique de fournir un accès au panel administratif du réseau social. Grâce à cet outil, le jeune homme a envoyé des tweets à partir de certains des profils les plus populaires, faisant la promotion d’une arnaque qui demandait d’envoyer des bitcoins sur une portefeuille virtuel et doubler doubler la mise. Clark n’a évidemment pas renvoyé les bitcoin reçus, mais les a déplacé sur un autre compte. L’escroquerie aurait permis au jeune hacker de récolter environ 117 000 dollars en bitcoin.

Les deux autres hackers ont été repérés parce qu’ils ont utilisé leur passeport pour s’inscrire sur les crypto-exchange Binance et Coinbase afin de tenter de blanchir l’argent volé. Fazeli risque maintenant 5 ans de prison et une amende de 250 000 dollars pour intrusion informatique, tandis que Sheppard est accusé d’intrusion informatique, de fraude et de blanchiment d’argent. La plus grave de ces accusations prévoit une peine de 20 ans de prison et une amende de 250 000 dollars. Plus de 30 accusations ont été portées contre Clark, qui semble être le principal responsable de toute l’escroquerie, y compris la fraude organisée, le vol d’identité et les attaques informatiques.

Malgré son âge de 17 ans, Clark a été accusé comme un adulte : “Il n’est pas un jeune de 17 ans ordinaire”, a expliqué le procureur Andrew Warren, soulignant que les autorités examinent les conséquences beaucoup plus graves que l’attaque aurait pu avoir. “Il aurait pu voler une énorme quantité d’argent aux gens, cela aurait déstabilisé les marchés financiers américains et mondiaux“, a commenté Warren. “Il avait accès aux comptes de puissants politiciens et aurait pu mettre en péril la diplomatie internationale.” Clark pourrait être présenté dès demain au tribunal en Floride.

Ces articles pourraient vous intéresser

Twitter victime d’un piratage d’une ampleur inédite

Timothée Pardonnet

Apple pourrait renommer iOS pour iPhoneOS

Timothée Pardonnet

Chrome Web Store : 111 extensions malveillantes ont été découvertes

Timothée Pardonnet

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que votre adresse mail, votre pseudo et votre message soient stockés sur le site. L'adresse mail restera privée et confidentielle.