Techfu
Fintech

Les applications Fintech boostées par les incertitudes économiques

Fintech

La pandémie de coronavirus suscite des préoccupations majeures sur le plan économique et sanitaire. Une nouvelle étude menée par la société de marketing d’applications mobiles Liftoff, en partenariat avec la plateforme d’analyse App Annie, montre que de plus en plus de personnes se tournent vers les applications fintech pour gérer leur argent.

Soutenir les utilisateurs en cette période d’incertitude

Le rapport porte sur l’année civile 2019. Il a analysé 22 milliards d’impressions publicitaires sur 382 millions de clics, sept millions d’installations et cinq millions de premières actions au sein de 117 applications. Les analystes soulignent que la nature autonome des applications fintech a pris le pas sur les anciennes applications bancaires, cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans le climat économique actuel.

Mark Ellis, PDG et co-fondateur de Liftoff, résume la situation : “Avec l’impact mondial et l’incertitude financière autour de COVID-19, la gestion de l’argent est la clé“. Il fournit une ligne directrice aux spécialistes du marketing des applications financières : lancer des campagnes qui soutiennent les utilisateurs en cette période d’incertitude.

Les ressources telles que les tutoriels et les webinaires contribueraient à convaincre et “fidéliser les personnes qui cherchent à prendre le contrôle de leurs finances“.

Les enregistrements ont augmenté de 70%

L’année dernière, les applications fintech comme Mint ont vu une augmentation de 20 % du nombre d’utilisateurs actifs mensuels, soit 5 % de plus que les principales applications bancaires. L’écart est aussi visible au niveau des applications portefeuille, elles affichent une session de plus par semaine que leurs homologues traditionnelles.

Cependant, alors que les enregistrements d’applications ont augmenté de plus de 70 % par rapport à 2018, les données de Liftoff suggèrent encore une certaine hésitation quant à leur utilisation effective, effectuer un premier investissement par exemple.

En moyenne, l’enregistrement est finalisé dans les 14 minutes suivant l’installation. Pourtant, le délai d’activation est passé à 11 heures et 35 minutes, soit une augmentation de plus de 1000 % comparé à l’année dernière.

Ces articles pourraient vous intéresser

Paypal s’apprêterait à s’ouvrir au trading du Bitcoin et des cryptomonnaies

Christian Mougin

WhatsApp lance sa fonction de paiement au Brésil

Timothée Pardonnet

Google veut créer une carte de débit “Google Pay Card”

Luc Herizo

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez que votre adresse mail, votre pseudo et votre message soient stockés sur le site. L'adresse mail restera privée et confidentielle.