Techfu
AppsSécuritéTech

Apple évite 1,5 milliard de dollars d’escroqueries en supprimant des applications de l’AppStore

La lutte d’Apple contre les applications malveillantes s’intensifie, et rien qu’en 2021, la société de Cupertino a enregistré des résultats records. Selon l’annonce officielle de la société, Apple a évité 1,5 milliard de dollars d’escroqueries grâce à un « nettoyage » complet de sa boutique. Voici les détails.

1,6 million d’applications supprimées l’AppStore

Au cours de l’année 2021, Apple a supprimé environ 1,6 million d’applications de l’App Store qui violaient les politiques de sécurité de l’entreprise et étaient susceptibles de voler les utilisateurs. La suppression de ces applications, révèle Apple, a permis d’éviter des escroqueries pour un montant d’environ 1,5 milliard de dollars.

Les applications malveillantes pourraient avoir incité les utilisateurs à cliquer sur des liens malveillants, en utilisant des stratagèmes pour voler des informations et de l’argent. Le retrait de l’AppStore a permis de sécuriser les utilisateurs et d’éviter un grand nombre d’escroqueries. Il convient de noter qu’Apple a également rejeté environ 534 000 demandes, dont plus de 157 000 ont été considérées comme des spams ou des imitations.

Il convient de noter qu’Apple a confirmé qu’elle avait bloqué 3,3 millions de cartes de crédit probablement volées mais enregistrées dans l’AppStore. De cette manière, l’entreprise a réussi à éviter des dommages encore plus importants aux utilisateurs.

Selon la société, « l’engagement continu d’Apple à protéger les utilisateurs contre les activités frauduleuses prouve une fois de plus pourquoi des experts en sécurité indépendants et respectés ont déclaré que l’App Store est l’endroit le plus sûr pour trouver et télécharger des applications ».

Ces articles pourraient vous intéresser

Apple va remanier le Game Center avec iOS 16 et macOS Ventura

Christian Mougin

Apple CarKey est prêt pour la prise en charge des clés numériques

Google Maps affiche désormais la qualité de l’air

Christian Mougin